Les compagnies aériennes, les agences de voyage, les compagnies d’assurance, les banques, les hôtels, les restaurateurs, les médecins, les experts comptables, les conseillers juridiques, les consultants en management, les publicitaires, les enseignants, les salons de coiffure, les grandes surfaces…sont des entreprises de services et offrent tous des prestations ou des services.

Le marketing est pluriel. En effet, la méthodologie peut s'appliquer partiellement et au coup par coup, à tout autre chose qu'à ce pourquoi elle avait été conçue à l'origine, la commercialisation des produits alimentaires et produits d'entretien en grande surface. On a donc : un marketing B-to-B, un marketing des services, un marketing du luxe, un marketing numérique, un marketing immobilier, un marketing international, un cause marketing, etc.
L'efficacité du marketing est subordonnée à l'existence de la marque, définie par l'American Marketing Association comme : « un nom, un terme, un signe, un symbole, un dessin ou toute combinaison de ces éléments servant à identifier les bien ou services et à les différencier des concurrents »35. La marque apporte une valeur financière et constitue un actif immatériel. Elle apporte une valeur forte au consommateur (facilitation de l'acte d'achat, assurance dans son achat, valorisation...) et permet à l'entreprise notamment des marges accrues, une plus forte efficacité publicitaire ou encore une meilleure valorisation sur les marchés financiers36. La prise de conscience récente de cette évidence a conduit à ajouter le naming et le branding à la panoplie du marketeur.
Depuis les années soixante13, les réflexions et propositions n'ont pas manqué qui affectent le contenu ou la diversité de la discipline. Certains continuent à préconiser une approche unifiée du marketing quels qu'en soient les domaines d'application14 et d'autres auteurs tiennent fermement à la spécificité dans certains domaines d'application comme le « Marketing industriel15 ou le « Marketing des services »16. D'autres écoles de pensée entendent compléter la pratique ou renouveler la réflexion comme l'École du consumer research (représentée par Morris B. Holbrook, notamment), l'École de marketing postmoderne (en) (Stephen Brown), l'École de la modélisation (DeSarbo).
J'ai démarré, au départ, essentiellement pour un complément de revenu et aussi parce que l'aloe vera était une plante qui me parlait et que je sentais bonne pour moi et ma famille. Puis je me suis rendu compte que je pouvais aider d'autres personnes à faire la même chose que moi avec simplicité et sincérité et de ce fait, leur permettre de connaître la joie, le partage et l'enthousiasme que j'ai et qui ne me quitte plus.
Le marketing opérationnel est la concrétisation sur le terrain des décisions d'orientation prises au niveau du marketing stratégique (même si, en pratique, toutes les décisions ne sont pas toujours prises à ce niveau). C'est une politique à court terme, qui doit être constamment adaptée aux variations de la situation du marché. Le marketing opérationnel est le stade intermédiaire entre l'action de terrain, qui doit s'adapter en permanence, et la stratégie marketing, qui concerne les orientations générales, il conduit à l'établissement d'un plan d'action, appelé plan marketing, pour une période donnée (un an par exemple). Ce plan doit être cohérent avec les plans concernant les autres domaines d'actions de l'entreprise (recherche et développement, production, finance, ressources humaines, système informatique, etc.) et la politique générale de l'entreprise.
La durée de traitement des données est limitée à 12 mois, étant entendu que vous pouvez retirer votre consentement et vous désinscrire à tout moment en nous écrivant à [email protected], ou bien en en faisant la demande au conseiller avec qui vous serez en contact. Vos données seront automatiquement supprimées au bout de ce délai si vous ne donnez pas suite à l'offre de travail à domicile.
Aidez-moi à démarrer Comptes et placements Commencer à investir Placements futés: Centre d’information Fonds d’investissement CPG FNB Épargne-retraite (REER) Revenu de retraite (FERR) Épargne-invalidité (REEI) Compte d’épargne libre d’impôt (CELI) Épargne-études (REEE) Le programme d’épargne continue (PEC) vous aide à bâtir votre patrimoine Portefeuille futé : Gestion de portefeuille en ligne Ligne d’action : Négociation en ligne ConseilDirect : Négociation en ligne avec conseils Comparez les placements en ligne Professionnels en placement de BMO Conseillers Nesbitt Burns Conseillers en gestion bancaire privée
Dans toute offre de services, on peut trouver un service périphérique qui constitue pour certains clients la raison principale d’acquisition de ce dernier et donc le périphérique devient lui-même un service de base. Ce nouveau service est appelé « dérivé » et avec d’autres services périphériques deviendra à son tour une offre de service s’adressant à un nouveau segment. Donc, on peut avoir un service de base principal et un ou plusieurs services de base dérivés.
×